Une haute distinction d’Etat
pour le Professeur Konstantin Katzarov

Par décret № 374 du 17 novembre 2016, le Président de la République de Bulgarie Rossen Plevnevliev a décerné, à titre posthume, l’Ordre des « Saint Saint Cyrille et Méthode » 1 er grade au professeur Konstantin Katzarov, éminent scientifique bulgare, juriste, avocat, historien et patriote, fondateur du Fonds « Konstantin et Zinovia Katzarovi »

La pétition pour la remise des insignes de cette haute distinction nationale au Professeur Konstantin Katzarov a été déposée par un Comité d’Initiative composé de personnalités publiques, de scientifiques bulgares et de politiciens connus parmi lesquels figurent Guéorgui Vassilev, membre du Comité d’Administration du Fonds <i>”Konstantin et Zinovia Katzarovi”</i> , Ognyan Guerdjikov, Professeur et Président de la 39-e Assemblée nationale (2001-2005), Alexandar Kostov, Professeur et Directeur de l’Institut des études balkaniques auprès de l’Académie bulgare des sciences, Sacho Pénov, Professeur et Doyen de la Faculté de droit de l’Université de Sofia, Vénélin Tzatchevski, Professeur et auteur d’un livre biographique sur le Professeur Katzarov, Dimitar Vessélinov, Professeur de l’Université de Sofia et alia.

La remise des insignes de l’Ordre des « Saint Cyrille et Méthode » a eu lieu le 13 janvier 2017 lors d’une cérémonie solennelle au Palais présidentiel de la République de Bulgarie où Monsieur Guéorgui Vassilev a reçu les insignes nationaux et le décret présidentiel au nom du Comité d’initiative. Lors de la cérémonie de remise des insignes de cette haute distinction, le Président Rossen Plevnevliev a voulu spécialement rappeler les grands moments de la vie et de l’activité professionnelle du Professeur Katzarov et l’a décrit comme l’un des plus éminents juristes et scientifiques bulgares. De 1916 à 1920, le futur Professeur Katzarov fait ses études supérieures et soutient son doctorat de droit à l’Université de Berne, en Suisse. Rentré en Bulgarie, il travaille comme privat-docent et comme Professeur extraordinaire à l’Université de Sofia. En 1956, il s’installe en Suisse où il reste jusqu’à la fin de sa vie sans renoncer à sa citoyenneté bulgare.

Le traité fondamental du Professeur Katzarov « La théorie de la nationalisation » voit le jour en 1960. Rapidement traduit en sept langues, il est publié par différentes maisons d’édition dans onze pays. Le Professeur Katzarov est un scientifique mondialement connu, un juriste d’envergure et un grand spécialiste dans le domaine de la nationalisation. Au début des années 60 du siècle dernier, il ouvre un Bureau de consultation sur les questions de la propriété industrielle et intellectuelle. Entre 1963 et 1969, il dispense des cours de droit commercial à l’Université de Genève.

En 1969, il crée avec ses propres moyens le Fonds <i>“Konstantin et Zinovia Katzarovi”</i> auprès du Fonds général de l’Université de Genève. Au cours de ces 50 dernières années, le Fonds a octroyé des bourses à plus de 350 Bulgares pour continuer leurs études, pour préparer et soutenir des doctorats ou suivre des spécialisations en Suisse. Durant toute sa vie, le Professeur Katzarov a travaillé sans relâche pour sa patrie – « La Bulgarie éternelle ». Dans son discours, le Président Plevnevliev a également mentionné la grande contribution du Professeur Katzarov à l’élargissement de la collaboration entre la Bulgarie et la Suisse dans le domaine de la science et de la culture.

A la cérémonie de remise des insignes de l’Ordre des “Saint Cyrille et Méthode” ont assisté les membres du Comité d’initiative ainsi que l’Ambassadeur de la Confédération helvétique, S.E. Denis Knobel.